Le Cloud Computing offre la possibilité aux entreprises d’externaliser leur IT, afin d’adopter une approche « IT as a service » ou « Software as a service » : on confie ainsi la gestion – souvent lourde – d’un parc de serveurs et des logiciels associés à des sociétés spécialisées, qui offrent la location à la demande et à faible coût de leurs ressources matérielles et logicielles, hébergées dans de gigantesques datacenters.

Le Cloud Computing résout de façon transparente des problématiques IT jusqu’ici gérées par les entreprises elles-mêmes (alors que ce n’est pas leur cœur de métier), comme les backups et l’élaboration d’un DRP (certaines entreprises n’ont pas même pris le temps de s’y intéresser) : toutes les données stockées dans le Cloud sont répliquées plusieurs fois dans plusieurs datacenters situés sur des continents différents. Sans le Cloud Computing, peu d’entreprises pourraient se permettre un tel niveau de protection de leurs données.

Le Cloud Computing résout aussi bien les problématiques liées aux données...

  • haute disponibilité,
  • espace de stockage virtuellement infini (grâce à l’approche « pay-as-you-go », on paie au gigaoctet de données consommé),
  • sécurisation (les datacenters sont certifiés sous des normes très restrictives : SOX, SAS70)

...que les problématiques liées aux calculs...

  • ressources de calcul virtuellement infinies (« pay-as-you-go » : paiement à l’heure de processeur consommée)
  • dimensionnement des serveurs pour absorber la charge.

Les machines virtuelles louées par les fournisseurs de Cloud Computing, et hébergées dans leurs datacenters répartis à travers le monde, peuvent démarrer en quelques minutes.

Cet aspect essentiel offre une flexibilité, une capacité de test et de montée en charge inégalées, particulièrement par rapport aux hébergeurs Web "classiques" ou aux serveurs dédiés "classiques".

Pour les Entreprises, le passage à l’informatique dans les nuages peut se faire de façon progressive et par phases de tests préliminaires (afin de permettre un retour arrière si adoption difficile) ; nombre de serveurs disponibles actuellement in-situ peuvent être supprimés petit à petit, grâce à leur « équivalent Cloud ».

Vous trouverez davantage d'informations sur www.cloudconsulting.fr, notre société partenaire qui vous guidera à travers les nuages.